Jolie Petite Madame

jeudi 6 mai 2010

C'est l'histoire d'un mec ...(Volume one)

10242436_mAlors c'est l'histoire d'un petit garçon qui s'appelle Jésus...Il revient de l'école un soir avec son bulletin de note ... Et ça va pas ...pas du tout ... Sa maman...Marie ...le regarde avec les gros yeux...

Jésus ça va pas du tout ...mais pas du tout ...Et elle lit...

Mathématiques : Ne sait que multiplier et jamais diviser ... 0/20

Chimie : Transforme l'eau en vin et rend tous ces camarades alcooliques ...0/20...

Sport : S'obstine à ne pas vouloir apprendre à nager et marche sur l'eau...0/20...

Jésus baisse la tête tout confondus...

Alors Marie le regarde et lui dit : je ne suis pas du tout contente de toi ... Jésus ...Pas du tout...

Tu peux faire une croix sur tes vacances de pâques !!!

Posté par ikenor à 17:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


lundi 3 mai 2010

Edward for Life...

33354_sPlus que deux mois pour avoir l'intense privilège d'admirer le beau Edward plus livide que jamais dans le troisième opus de la saga New Moon...

De l'action, de la romance, du sang, de la violence et des amours contrariés...un peu ma vie quoi ...finalement...Hum Edward ...Allez je me laisse prendre par le compte à rebours...

Je viens de lire quelques commentaires sur des sites people. Rob tape dans toute les classes d'age c'est fou jamais vu quelqu'un qui rattissait aussi large... J'adore redevenir une ado comme ça... Je regarde Edward et je me sens aussi niaise qu'à 16 ans peut-être même plus encore !!!

Ouh mais que c'est bon de rever !!!

Heu !!! au cas où si il y a un vampire dans le coin qui se sentirait motivé pour me mordre ... Merci d'avance ...ça me permettrait de passer éternellement le concours du CFPN (Centre de formation des Notaires) et je finirais peut-être par l'avoir... L'éternité est ton ami ...   

Posté par ikenor à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 21 avril 2010

Là où je vis...

Au début on naît quelque part forcément... et puis après on se laisse parfois pousser par le vent et puis parfois on choisie là on l'on vit...

Aest une ville ancienne qui a perdu son importance de jadis, elle vit en effet à l'ombre de ses deux voisines Nice et Cannes qui ont fortement bénéficié du développement du grand tourisme international sur la Cote d'Azur.

Pour autant la ville est trés intéressante et a retrouvé un certain dynamisme. En effet au début du XXème siècle a été créée la station balnéaire de Juan les Pins et le Cap d'Antibes s'est réorienté vers le tourisme. Plus récemment la création de la Technopole de Sophia-Antipolis a redonné un nouveau souffle à toute la région.

antibftcarre5

Les trois poles d'intéret de la ville sont la Vieille Ville avec le Fort Carré et le Chateau, le Cap d'Antibes et ses luxueuses villas et la station balnéaire de Juan les Pins.
Antibes a un riche passé historique. Sa position de ville frontière, avant le rattachement du Comté de Nice en 1860, l'a fait doter de remparts qui sont trés bien conservés et donnent un cachet particulier à la cité. Ceci est amplifié par l'atmosphère du vieil Antibes qui, avec ses ruelles et ses places typiques, est un des endroits les plus intéressants à parcourir de la Cote d'Azur.

Plusieurs villages de l'arrière-pays méritent le détour comme par exemple Biot et Valbonne.

Antibes: le Fort Carré et les Remparts

antibespano05b

Antibes

Antibes et la Baie des Anges vues du Phare de la Garoupe, au fond légèrement à droite, le Baou de St Jeannet

coteazur1

Antibes se situe à l'autre extémité de la Baie des Anges par rapport à Nice. La ville s'est développée en opposition à Nice et son nom meme illustre cet antagonisme historique. La ville d'Antibes a été rattachée à la France au Moyen-Age et les Rois y ont fait établir des fortifications afin de se protèger des incursions des Ducs de Savoie qui détenaient le Comté de Nice.
Antibes Juan-les-Pins est une ville balnéaire avec environ vingt-cinq kilomètres de cotes sur la Méditerrannée. Les principales plages se situent à Juan les Pins, on en trouve également à la Garoupe (coté Est du Cap) et Antibes. Vers l'Est, un peu après Antibes commencent les plages de galets jusqu'à Nice. Le reste de la cote est constitué de rochers plongeant directement dans la mer.
Antibes compte deux ports : le Port Vauban qui est un des plus importants de la Cote d'Azur, et le Port de la Salis vers le Cap d'Antibes. Sur le Cap meme se trouve le Port de l'Olivette, et à Juan les Pins le Port Gallice. La capacité d'accueil des bateaux de plaisance est donc significative.


La carte ci-contre montre le positionnement d'Antibes, Grasse et Cannes avec les villages voisins et ceux de l'arrière pays : Cagnes, Saint Paul de Vence, Vence, Valbonne, Biot, Mougins, Le Cannet, Vallauris, Golfe-Juan...

antibespano01b


Antibes, le Cap d'Antibes et la Baie des Anges vues du Baou de Saint Jeannet

Au premier plan apparait l'ensemble Marina-Baie des Anges situé à Villeneuve Loubet. De l'autre côté du Cap d'Antibes se situe Juan les Pins qui donne sur le Golfe Juan.

Vieil Antibes

antibvx02

Antibes: la vieille ville

antibmarche1

Antibes est une ville qui a 25 siècles d'existence et conserve de nombreuses traces de cette longue vie. D'abord le Chateau Grimaldi construit sur un fort de l'époque Romaine, l'ancienne Cathédrale qui remonte à l'époque Romane, les Remparts qui continuent à entourer une bonne partie de la vieille ville.


Le vieil Antibes se compose d'un ensemble de rues étroites (cf photo ci-dessus) et de places typiques. Outre l'athmosphère bien méridionale l'ensemble a un cachet indéniable et la promenade dans la vieille ville est un élément incontournable de toute visite à Antibes.

Sur la photo ci-contre on peut voir le buste du Général Championnet situé devant la halle du marché. Championnet est mort du choléra à Antibes en 1800 à l'age de 38. Il s'était fait remarquer dans les armées Révolutionnaires en Allemagne et pendant la campagne d'Italie conduite par Bonaparte.




antibeschateauChateau Grimaldi
Ce chateau s'élève sur l'emplacement de l'ancien Acropole de la ville Grecque d'Antipolis puis du Castrum de l'époque Romaine. Il a été reconstruit au Moyen-Age, le reste de l'édifice date du XVIème siècle. Il a été racheté par la ville et transformé en Musée en 1928.

Suite à la proposition du Conservateur du Musée, Picasso a installé son atelier de Peintre dans une partie du Chateau Grimaldi en 1946 et il y est resté plusieurs mois. Il a laissé de nombreuses oeuvres (peintures, gravures et céramiques) qui se retrouvent dans plusieurs salles du batiment qui sont maintenant dénommées Musée Picasso. Ce musée comporte également des oeuvres d'autres peintres modernes comme Léger, Modigliani, Ernst, Nicolas de Stael, ...





antibesrempart1Tours Sarrazines
La photo ci contre montre les Tours, dites Sarrazines, et une partie des Remparts de la ville qui donne directement sur la mer Méditerrannée. Les Tours Sarrazines ont été construites aux XI et début du XIIème siècle pour se protèger des incursions Sarrasines dont l'une des dernières, en 1125, a été particulièrement dévastatrice. La Tour près de la Cathédrale mesure 40 mètres de hauteur.

Remparts
La ville posède des remparts depuis l'antiquité, ils ont été remaniés u Moyen-Age et plus récemment au XVIIème siècle. Il en reste une partie significative avec d'abord celle en front de mer le long de l'avenue de l'Amiral de Grasse. L'autre partie fait face au Port Vauban. Le Bastion Saint André est un élément du rempart qui a été construit par Vauban, il abrite maintenant le Musée Archéologique de la ville.

antibesrempart2

antibestour

Au Moyen-Age la vieille ville était ceinturée de Remparts à la fois sur la mer et coté intérieur des terres. Le Portail de l'Orme donne une vue de la partie intérieure de l'enceinte, il abrite actuellement le Musée de la Tour qui est consacré à l'histoire de la ville d'Antibes.




Dans un style bien différent Antibes accueille un musée portant sur les Dessins Humoristiques, le Musée Peynet (nom d'un dessinateur qui a vécu à Antibes). On peut y voir en particulier de nombreuses caricatures politiques.

antibcath1

antibcath2 Cathédrale
Le Christianisme est apparu à Antibes dès le IIIème siècle et un Eveché y est créé au siècle suivant. C'est pourquoi l'église d'Antibes continue d'etre appelée Cathédrale. En 1244 le siège de l'evéché est transféré à Grasse.

L'église a été construite sur l'emplacement d'un Temple Antique dédié à Diane. L'église est détruite par les Sarrazins lors de leur expédition de 1125. L'édifice actuel (cf photos ci-contre) est la reconstruction du Moyen-Age, le chevet de style Roman est de cette époque. La nef et la facade sont du XVIIème siècle.

L'église conserve le Rétable du Rosaire, oeuvre de l'Ecole Nicoise du début du XVIème siècle.



Fort Carré et Port Vauban
Antibes, ville frontière du Royaume de France, a toujours eu de solides fortifications. Les dernières sont l'oeuvre de Vauban, elles ont été achevées en 1710. L'élément le plus caractèristique est sans aucun doute le Fort Carré. Le Fort domine l'anse Saint-Roch dans laquelle se développe le Port Vauban, un des plus importants ports de plaisance de la Méditerrannée.

antibftcarre2
Antibes : le Port Vauban et le Fort Carré

Histoire d'Antibes

Antibes : la Vieille Ville, le Chateau et le Fort Carré
Antibes : la Vieille Ville, le Chateau et le Fort Carré en arrière plan

La ville d'Antipolis a été créée au Vème siècle avant J-C par les marins, d'origine Grecque, de Massilia (Marseille) qui implantaient des comptoirs sur la cote Méditerranéenne (Nice a la meme origine). Trés tot la ville est confrontée aux tribus indigènes, les Décéates et les Oxybiens, qui sont installées dans le voisinage et en particulier à Biot. En 154 avant J-C les habitants d'Antipolis sont obligés de faire appel à Rome pour les aider à se défendre contre les Oxybiens dont le port se situait à l'arrivée de la rivière La Brague. C'est dans les environs qu'a eu lieu le combat entre ceux-ci et les Romains, un monument rappelait cette bataille dans la pinède de Juan les Pins, il a été transféré au musée d'Antibes en 1949.
Le Vieil Antibes
Les Romains en profitent pour s'installer eux memes dans la région, c'est leur première implantation en Gaule. Pendant prés de sept siècles la ville est pleinement intègrée dans la civilisation Romaine.
La chute de l'Empire Romain d'Occident favorise l'avancée des Barbares qui s'installent dans la région puis ce sont les incursions et les implantations Sarrazines qui désolent le littoral et l'arrière-pays pendant plusieurs siècles.

La vie reprend à Antibes au XIème siècle, elle sert de point d'embarquement pour les chrétiens qui se rendent en pélerinage en Terre Sainte (Palestine). Son role prend encore plus d'importance avec le développement des Croisades au XIIème siècle.

A la fin du XIVème siècle le Pape Clément VI cède la place d'Antibes à la puissante famille des Grimaldi (d'où le nom du chateau). Dans les vicissitudes consécutives à la mort de la Reine Jeanne I de Naples, également Comtesse de Provence, le Comté de Nice revient aux Comtes de Savoie en 1388. Antibes devient une ville frontière du Comté de Provence.

A la fin du XVème siècle le dernier héritier de la famille d'Anjou cède la Provence au Roi de France Louis XI et Antibes devient alors une ville frontière du Royaume de France, elle est assiègée au début du XVIème siècle par l'Empereur Charles Quint.


Antibes: lePort Vauban et le Fort Carré
Le Roi de France Henri IV acquière la ville en 1608, lui et ses successeurs font renforcer les fortifications et l'ancienne Tour Saint Laurent est remaniée et devient le Fort Carré (photo ci-contre). Les derniers travaux sont achevés en 1710 sous le Roi Louis XIV par l'architecte militaire Vauban.

Pendant la Révolution Francaise, en 1794, Bonaparte est chargé de défendre les cotes de la Méditerrannée, il s'installe avec sa famille à Antibes. A la chute de Robespierre il est enfermé quelques jours au Fort Carré. En 1815, la ville reste fidèle au Roi Louis XVIII lorsque Napoléon I (ex Bonaparte) débarque de l'Ile d'Elbe et demande assistance à la ville. Louis XVIII récompense ensuite Antibes pour son bon comportement.


En 1860 Nice est rattachée à la France et Antibes n'est plus une ville frontière. Commence alors un long déclin, ce n'est qu'avec l'apparition du Tourisme avec la création de Juan les Pins et le développement du Cap d'Antibes que la commune d'Antibes retrouve une certaine prospérité.

Le Cap d'Antibes

Le Port de l'Olivette sur le Cap d'Antibes
Le Port de l'Olivette sur le Cap d'Antibes

La Pointe du Cap d'Antibes Le Cap d'Antibes est un des endroits les plus prestigieux de la Cote d'Azur, il est surmonté par le Phare de la Garoupe d'où on bénéficie d'un double panorama. Le premier donne sur la Baie des Anges (cf photo au dessus) en partant d'Antibes jusqu'à Nice et meme au delà. Le second (cf ci dessous) donne sur le Golfe Juan avec Juan les Pins et au fond Cannes, les Iles Lérins et le Massif de l'Estérel. Certaines villas du Cap d'Antibes sont vraiment impressionnantes, Jules Verne a écrit une bonne partie de ses oeuvres dans l'une d'entre elles. On peut désormais parcourir l'extrémité du Cap grace à un sentier amenagé le long de la cote (cf photo ci-contre). En partant de la Baie des Milliardaires le sentier chemine dans les rochers en bord de mer passe en bas du luxueux Hotel du Cap d'Antibes (Eden Roc) et aboutit à la plage de la Garoupe.
Le Cap d'Antibes conserve des entreprises de production de fleurs (roses, oeilets,..), mais ce secteur a perdu l'importance qu'il avait il y a encore quelques années.

Le Cap d'Antibes vu du Golfe Juan
Le Cap d'Antibes vu du Golfe Juan

Juan les Pins

Juan les Pins: la Plage et au fond le Phare de la Garoupe
Juan les Pins: la Plage et au fond le Phare de la Garoupe. Sur la droite l'ancien Hotel Le Provencal

Juan les Pins est l'archétype de la station balnéaire, tout est fait pour le tourisme et les touristes et pour leur changer les idées. Tous les sports utilisant la mer sont accessibles aux estivants : ski nautique, parachute ascensionnel, plongée et surtout baignade sur la longue plage de sable. Bien évidemment la ville est particulièrement animée pendant la saison estivale avec des manifestations connues comme le Festival de Jazz.
Ski nautique à Juan les Pins

Juan les Pins est une station balnéaire créée en 1882 et qui s'est développée à partir de 1925 sous l'impulsion du milliardaire Américain Frank Jay Gould. A cette date le bord de mer est occupé par des villas qui ont maintenant toutes disparues. La seule survivance de cette époque est un parc planté de pins, la Pinède.
Maintenant le front de mer est occupé par une série d'immeubles dont la plupart ont été construits autour des années 1960 (cf photo ci-dessus).

C'est dans les années 1930 qu'est inventé, à Juan les Pins, le Ski Nautique (cf photo ci contre), Florence Gould, qui dirige le club de Juan les Pins est la fondatrice de la Fédération Francaise de Ski Nautique. Les premiers championnats du Monde ont eu lieu en 1949 dans la baie de Juan les Pins.


Un des plus grands et beaux Hotels de la Cote d'Azur, qui appartenait à Frank Jay Gould, Le Provencal, domine la ville, il est actuellement à l'abandon. Des projets de restauration existent depuis de nombreuses années mais n'ont toujours pas abouti.

Juan les Pins la nuitHotel Le Provencal à Juan les Pins
Juan les Pins et son animation nocturne, l'ancien Hotel Le Provencal

Festival de Jazz de Juan les Pins

Juan les Pins: la PinèdeJuan les Pins: Festival de Jazz
Juan les Pins: la Pinède et l'ensemble métallique symbolisant le Festival de Jazz

Le Festival de Jazz de Juan les Pins a été créé dans les années 1960. Il a accuelli et accueille toujours, autour de la pinède, les plus grands artistes du Jazz comme Sydney Bechet, Louis Armstrong, Coltrane, Miles Davis, Ella Fitzegald.

Posté par ikenor à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 1 avril 2010

Reprise en main Scène 1

Ben moi quand ça va pas ...j'ai toujours fait ça ...je commence par changer de couleur de cheveux..Ceux qui me connaissent savent donc que je les ai eu successivement à peu près de toutes les couleurs sauf  vert ..., platine, roux, blonds nordique, noirs corbeaux, bleus (le noir corbeaux vieillit bizarrement...), gris, chatain, méchées un peu, beaucoup... Enfin tout et n'importe quoi. Là, en ce moment, suite à la pression maternelle... ils étaient plutôt blonds.

-" Mais, si ma chérie... tu es blonde en faite... c'est comme ça que tous le monde te vois..." Bon, clairement je sais pas si c'est censé me rassurer tout ça... le mythe de la Blonde, Samantha Oups, la perspectie d'un  QI de 70 et de 2 de tension, Marilyn qui a quand même pas super bien fini, tout ça bref...

Nous voilà donc partis avec Minou pour choisir une nouvelle couleur pour les cheveux de Maman. Pauline (4 ans et demi je le rapelle au passage!) me demande de me mettre au niveau de ses 1,10 m Et là, elle commence à retourner le rayon des couleurs, elle rapproche les boites de ma tête pour juger de l'effet produit.

-" Oui , Hum pas mal (Air connaisseur) ça avec tes yeux ça serait vraiment parfait !!! " On sent la coiffeuse qui a fait ça toute sa vie ... Et puis après elle avise un gros diamant rouge sur la boite... Et la pub en gros que je lui lis "Votre chevelure avec l'éclat du diamant "...La couleur en question Chatain de birmanie... un rêve...En vrai un chatain chataigne un peu auburn ... Bref Minou, hypnotisée par la grosse pierre précieuse rouge et la perspective ultra extraordinaire que sa mère ressorte du truc avec les cheveux d'Arielle... la petite Sirène ...

-" Mamannnnnn !!! on le prend le chatain de birmaniiiiiiiiiiiiiie"

Moi ultra open, vachement aidée par une surdose de lexomil, prête à tout et même au pire ...

-" Oui super Minou le chatain de birmanie, allez on y va...Let's go comme dirait Dora ..."

Retour à la maison, Pause du produit puant grave l'amoniaque, petit chapeau en papier d'alu qui te fais ressembler à une robotte un peu ridicule enfin bon ça tue plus il parait alors ça va, rinçage, et brusching...

TADAM... 

Pauline semblant un peu déçue mais ne voulant pas me decevoir.

-" Oh tu es belle Maman ...Mais quand même ça brille pas comme un diamant"

Tout ça pour dire ...C'est jamais comme ça à l'air d'être sur la boite !!!  Mais ça on le sait toutes !!!

To be continued...

Posté par ikenor à 17:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 31 mars 2010

Reprise en main... acte I

Coco Chanel disait les hommes n'aiment pas les pleureuses...Si vous etes malheureuses mettez du rouge à lèvre et attaquez !!!

Perso, j'ai jamais été trés rouge à lèvres... Mais je vais essayer d'attaquer quand même. Et comme la remarque acerbe du précédent post m'a limite traumatisée ... je commence par m'attaquez aux kilos en trop avec une rage hallucinantes  !!! ça a marché sur la Belette qui a fait envolé 23 Kg il y a pas de raison que ça marche pas sur moi ...

La méthode Dunkan est pour moi ce qu'il y a de mieux puisqu'il commence par écrire ...Le gros n'a aucune volonté ... Cet homme me connait c'est sur ...Comment faire maigrir quelqu'un qui n'a aucune volonté et qui est super carnivore comme moi ...Comment transformer une horrible chenille en papillon ....Ben comme ça ....

"Pierre Dukan, nutritionniste depuis trente ans, spécialiste du comportement alimentaire et auteur de nombreux ouvrages de diététique a dans son livre « Je ne sais pas maigrir » détaillé une méthode pour perdre du poids. Sa méthode est désormais accessible par internet sur le site www.regimedukan.com avec une dimension nouvelle : le coaching personnalisé et la présence de Pierre Dukan via un principe de t’chat en direct tous les jours.

La méthode Dukan propose un retour aux aliments fondateurs de l’espèce humaine, ceux des premiers hommes, avec une liste de 100 aliments dont 72 protéines et 28 légumes. Et cette offre est assortie d’une mention magique : « A VOLONTÉ ».

Principe
L’un des atouts majeurs de la méthode est sa forte structure d’encadrement intégrée. C'est un régime uniquement constitué d’aliments naturels (sans sachet) qui facilitent, un retour à la normale progressif grâce à ses 4 phases successives.
- Une phase d’ATTAQUE brève et fulgurante aux résultats immédiats. Sa courte durée varie en fonction du poids à perdre et consiste à s’alimenter exclusivement d’aliments riches en protéines que l’on peut puiser à VOLONTÉ dans une liste de 72 aliments.
- Une phase de CROISIERE qui sera poursuivie jusqu’à obtention du juste poids. Pendant cette phase, le régime alimentaire fait alterner des journées de Protéines alimentaires les plus Pures (Phases PP) et des journées de Protéines accompagnées des 28 Légumes recommandés (Phases PL).
- Une phase de CONSOLIDATION qui permettra un retour à la normale progressif Une liberté surveillée dont l’objectif est de consolider durablement le poids fraîchement conquis et encore vulnérable. Cette étape voit le retour progressif des aliments de plaisir avec les deux repas de gala. Sa durée est de 10 jours par kg perdu ouvre le premier retour à une alimentation équilibrée.
- Une phase de STABILISATION définitive basée sur 3 mesures simples, Cette phase est la partie à la fois la plus facile et la plus essentielle de la méthode car 95% des personnes qui suivent un régime reprennent le poids perdu.


Les plus
- Régime non dangereux car constitué uniquement d’aliments naturels, le plus efficace pour faire céder la résistance du corps lorsqu’on a déjà fait de nombreux régimes.
- Démarrage très rapide et encourageant qui motive pour continuer et ne pas abandonner.
- Très peu frustrant le meilleur pour les gourmands qui aiment cuisiner. Aucune contrainte horaire ou de quantité tous les aliments permis le sont 24H/24 et « A VOLONTÉ ».
- Méthode simple et facilement assimilable qui permet de garder une vie sociale et faire ce régime partout, chez soi, au restaurant comme au bureau.


Les moins
- L’organisme synthétise des Corps Cétoniques aux propriétés de coupe-faim, mais peut être aussi responsable d’une petite fatigue au pendant les premiers jours.
- Risque de carence lors de la première phase. Mieux vaut se supplémenter en vitamines et minéraux pour éviter tout problème.
- Manque de gras. Ajouter un peu de gras végétal ne ferait pas de mal, au contraire.
- Risque de lassitude sur du long terme quand on n’aime pas cuisiner.



Description du régime / Etapes

Journée type de la phase protéines pures (PP)
- Petit déjeuner
Café ou thé avec aspartame si besoin
+ 1 ou 2 yaourts maigres ou 200 g de fromage blanc
+ 1 tranche de dinde ou de jambon dégraissé ou un oeuf coque ou un flan maison ou une galette de son d'avoine ou un porridge
A 10/11h
En cas de besoin un yaourt ou 100 g de fromage blanc 0% un flan maison
- Idem à 16 heures (On peut même manger une tranche de dinde ou des bâtonnets de surimis avec si on a vraiment faim).
-Déjeuner
Une entrée protéinée genre surimi, crabe, foies de volaille saumon, oeufs durs...
Un plat protéiné viande (veau, bœuf, cheval), volaille (dinde, poulet, lapin) ou poisson ou crustacés (moules coquilles saint jacques, tourteau, crabe...).
Un dessert yaourt ou fromage blanc ou un flan ou une galette de son d'avoine.
-Dîner
On peut cuisiner plus copieusement, par exemple :
Rillettes de thon, terrine de lapin, huîtres…
Poisson grillé, poulet rôti, lapin moutarde, moules au curry…
Cheesecake maison,  Iles flottantes, flan ou maison…

Posté par ikenor à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 26 mars 2010

De l'art et de la manière de sortir d'un accélérateur de particules...

Mon p'tit blog était un pause depuis un moment pour cause de hum comment dire ... recentrage...

Il y a des moment dans la vie ou on se demande si cette route qu'on avait pris, celle qui semblait bien jolie et bien fleurie au départ s'est pas un peu transformé en cul de sac...Il a y des moments ou tout devient difficile, prendre les décisions et ne pas les prendre...Attendre et ne pas attendre, souffrir un peu, beaucoup, ou passionément... On ne pèse jamais assez les conséquences de nos actes et en même temps souvent réfléchir ne sert à rien...Alors...

Alors en désepoir de cause, il ne reste plus qu'un seul choix...Celui qu'on a toujours et qu'on a toujours eu faire confiance à nos émotions... et ressentir ce qu'il faut faire... Et là "Nos actes se détachent de nous comme des fruits murs". Papa m'avait acheté "l'existentialisme est un humanisme" de Sartre quand j'avais 20 ans. Je pense que c'est un livre qu'il faut relire. Je pense que finallement, je commence à avoir l'age de relire ...maintenant...

Donc voilà... Mais le battement d'ailes d'un papillon ...peut devenir un tsunami et là comment dire ça chie !!!

J'ai toujours pensé que la voie la meilleur bien souvent n'était pas la plus facile, tout dans ma vie m'a confirmé cette pensée... Alors voilà aujourd'hui, La poussinours familly a explosée... enfin depuis un moment déjà. Alors bien sur que c'est grave, bien sur que c'est triste, bien sur que c'est dur... Mais quand il ne nous reste plus rien, il nous reste quand même la cohérence et ça c'est quand même énorme.

Je voudrais juste dire merci à tous ceux qui m'ont aidés, certains plus que d'autre, à celui m'a donné le supplément de courage (il se recconaitra s'il passe par là..) Merci, à mon pok chéri qui est un genre de jimminy criket pour moi, à Madame POUET !!!,  à mon Fafa chéri qui me supporte tous les jours, et dieu sait que je suis chiante, à mes copines que j'aime j'en ai pas beaucoup mais je les aime, alors à tous ceux qui ont été gentils mais aussi à ceux qui ont été méchant (parce que mine de rien, même si ça aide à l'envers ..ça aide grave ! Il se recconaitra aussi s'il passe par là...)

Voilà alors comme la môme Piaf je peux hurler sur un coin de trotoire..."Non rien de rien...je ne regrette rien !" et puis maintenant la vie est enfin devant...Alors c'est putain de bien.

Pour conclure , je vais être un peu vulgaire...âme sensible fermer vos yeux délicats ...à la personne qui m'a dit que "la grosse célibataire de plus de 35 ans était ce qu'on pouvait tirer de plus facilement "(Dixit) Heu oui ...la bonne éducation n'est pas forcement ce qu'il y a de mieux partager dans le monde !!! je voudrais juste lui dire...Ben rien tiens ...JUSTE RIEN...PLUS RIEN...   

Posté par ikenor à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 20 février 2010

Propos sur le bonheur

D'accord j'ai un peu piqué le titre à Alain et en plus...Je l'ai même pas lu...Mais est-ce si grave si on peu le croire ...

Quand j'avais 17 ans en classe de philo on s'interrogeait beaucoup sur le sens de concept un peu abscons comme le bonheur, la liberté, la raison, la passion, comme la mort ou le bonheur. On prenait les choses un peu au pied de la lettre faute d'expérience évidement. Alors, on se glissait dans les mots des autres , dans des "citations" pour illustrer des idée qu'on croyait avoir, et on donnait pour exemples des expériences qu'on maitrisaient pas tout à fait ou qu'on avait un peu vécu par procuration.

Mais aujourd'hui, le temps a passé. Ni plus trés jeune, ni vraiment vieux, comment la vie est elle passée ?

Cette fameuse expérience sert-elle enfin de leçon. L'histoire ne se répète elle pas un peu quand même ? Parce qu'on veut croire que cette fois là sera différente, que cette fois là sera la bonne. C'est l'espoir qui idécrotablement nous fait croire que ça va le faire, Si ca va le faire... tu va voir ! . On ne change pas. On y croit. Pourtant comme dans l'élégance du hérisson, on a pas compris qu'on était dans le bocal...

"Personne ne semble avoir songer au fait que si l'existence est absurde, y réussir brillamment n'a pas plus de valeur que d'y échouer.C'est seulement plus confortable. Et encore je crois que la lucidité rend le succès amer alors que la médiocrité espère toujours quelques chose"   

je lisais avant hier le livre du Dalai lama ce saint homme qui expliquait l'étymologie du mot bonheur qui semble t-il (Je vous passe mon latin passablement médiocre) provient du mot chance. Ce qui tendrait à dire que notre culture occidental on est heureux parce que le bonheur nous tombe sur la gueule sans faire exprès et pas parce qu'on le veut. La démarche volontaire n'était elle donc pas possible ??? Comment faire pour être heureux aujourd'hui  ? Faire comme l'ascète, faire comme diogène vivre dans son tonneau, dire comme Zorba je n'espère rien , je n'attend rien, je suis heureux, ou se précipiter à l'assaut des cimes, conquérir des terres inconnues et arracher des victoires sur le fil du rasoir...

Je suppose que la vérité comme souvent est un peu au milieu . Mais "la voie du milieu" est bien difficile, mal balisée, rempli d'embuches de toute sorte et de faux semblants...Et Mappy ne sert pas à grand chose sur ce type de chemin.

Personnellement je vais tenter de réfléchir là dessus et si jamais je trouve une recette je ne manquerais pas de la communiquer on sait jamais si ça intéresse quelqu'un ...   

Posté par ikenor à 22:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 15 février 2010

Dans la peau d'une autre...

sharon_stoneDans la peau d'une autre si c'était possible...Un jour surement ça le sera on pourra tout choisir sur mesure , les yeux de notre Bébé, la couleur de sa peau, sa taille, son corps, on fabriquera des humains avec des palettes d'ADN comme autrefois les peintres broyaient les couleur au mortier.

Moi si j'avais le choix de choisir mon apparence, je serais Sharon et tant qu'à faire à trente ans.

 

C'est un genre de perfection pour moi.

 

Bon le coté sulfureux en moins je ne trouve pas qu'il apporte grand chose, il le déservirait même presque.

 

 

Posté par ikenor à 21:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 12 février 2010

Bonsoir Madame la Pharmacienne ...

- Bonsoir Madame la Pharmacienne, je voudrais de l'asbirine s'il vous blait, je be sens un peu enrhubée ?

- Mais bien sur Mademoiselle (Je kiffe trop quand on me dit Mademoiselle...Là je souris tellement que je suis presque même plus malade du coup !!!)

- C'est bossible d'avoir du Dérinox aussi ???

- Ah non , le dérinox ce n'est pas possible, c'est seulement sur ordonnance.

- Moi ultra déçue, sentant déjà qu'avec le nez à 3 barre de pression, je vais avoir du mal à m'endormir Oh ! mais Quel dommage ! Madame la pharmacienne.

- Vous comprenez , il y a une accoutumance au Dérinox !!!

- Une accoutumance ?!?!?

- Hé oui elle me dit avec un air de conspiratrice entendue

- Ben quel accoutumance tu peux avoir ?...Quand t'as plus le pif comme un choux fleurs tu l'arrètes le dérinox, c'est tout ???

- Bon je lui ai pas dit ça à la pharmacienne  ...

- J'ai juste dit Ben donnez moi autre chose alors...Mais bon pas d'homéopathie quand même (Faut pas exagérer sinon j'y vais au jus de carotte à l'eucalyptus direct au point où j'en suis, ça sera pas pire !)

Et elle m'a quand même donné un truc, un truc auquel à priori on s'accoutume pas ...au rhino je sais plus quoi...

Sur le chemin du retour de la pharmacie , je me suis dit que quand même dans le monde où on vit avoir un tempérament super non addictif était une aubaine ...Parce que maintenant tu peux te shooter avec à peu près n'importe quoi, du chocolat, de la colle, du poker sur internet, du sexe, des hamburgers, du gaz à chantilly (si si il parait que c'est possible !!), du lexomil, Ah le lexomil un must ...du  spray pour le nez...Notre monde va bien mal Ma pauvre Madame Michu que les gens en sois réduit à être acro à un spray pour le nez...

Moi, je dis quand tu vis plus que pour ça ben tu sais plus tellement ce que c'est que vivre, faudrait se recadrer un  peu les gars. 

 

Alors moi je te donne une solution si tu es triste vachement plus sympa que le spray pour le nez .

Va écouter ça

Reste avec moi....Tu vois tout va bien...La vie est super belle ...Comme dans un film de Capra ...

 

Posté par ikenor à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La femme invisible...d'après une histoire vraie

133_99532

Un film de Agathe Teyssier avec Julie Depardieu, Micheline Dax, Charlotte Rampling, Jeanne Balibar

(France)

Genre : Comedie

Duree : 1H30 mn

Sortie à la Vente en DVD le 03 Février 2010

Sortie en salles le 22 Juillet 2009

Année de production : 2008

Le pitch du film c'est juste l'histoire d'une femme qui disparait quand l'émotion est un peu trop forte, elle disparait parce qu'elle n'y arrive pas et sa vie lui semble trop lourde...

ça part un peu dans tous les sens, mais ça a vraiment la fraicheur de la maladresse. Julie Depardieu est super touchante dans ce role qu'elle s'approprit comme un gant.

Sans tout raconter, j'ai particulièrement aimé ces conversation entre elle et elle, entre elle à 12 ans et elle à 30 ans. ces deux nous qui cohabitent en nous depuis toujours sans se rencontrer jamais finallement. ça m'a vraiment donner à réfléchir : Mais penserait l'enfant que j'étais de l'adulte que je suis devenue... On a des comptes à rendre à l'enfant qu'on était , on le fait si peu ... On s'immagine toujours des priorités hallucinantes, alors qu'avec nos moyens d'adultes... on pourrait parfois permettre à l'enfant de réaliser ses rêves... c'est dommage de l'oublier...C'est dommage d'oublier que l'enfant qu'on était... c'est nous ...aussi.

Walt Disney disait qu'il ne faisait pas des films pour les enfants mais des films tous les enfants qui sommeillent en chacun de nous : Sans doute c'est ça le secret du 7 à 77 ans ...

Amusant aussi l'idée, de rompre la chaine... On dit qu'il faut quoi 3 générations pour rompre dans une famille avec une douleur, avec un secret ou un drame,...C'est étrange cette réunion d'ancètre du même âge qui converse et s'engeule presque... c'est un phantasme impossible qui pourtant nous porterait tellement.

Au final, un film drole, poétique, décalé. A film à voir , je pense.

Posté par ikenor à 13:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]