samedi 20 février 2010

Propos sur le bonheur

D'accord j'ai un peu piqué le titre à Alain et en plus...Je l'ai même pas lu...Mais est-ce si grave si on peu le croire ...

Quand j'avais 17 ans en classe de philo on s'interrogeait beaucoup sur le sens de concept un peu abscons comme le bonheur, la liberté, la raison, la passion, comme la mort ou le bonheur. On prenait les choses un peu au pied de la lettre faute d'expérience évidement. Alors, on se glissait dans les mots des autres , dans des "citations" pour illustrer des idée qu'on croyait avoir, et on donnait pour exemples des expériences qu'on maitrisaient pas tout à fait ou qu'on avait un peu vécu par procuration.

Mais aujourd'hui, le temps a passé. Ni plus trés jeune, ni vraiment vieux, comment la vie est elle passée ?

Cette fameuse expérience sert-elle enfin de leçon. L'histoire ne se répète elle pas un peu quand même ? Parce qu'on veut croire que cette fois là sera différente, que cette fois là sera la bonne. C'est l'espoir qui idécrotablement nous fait croire que ça va le faire, Si ca va le faire... tu va voir ! . On ne change pas. On y croit. Pourtant comme dans l'élégance du hérisson, on a pas compris qu'on était dans le bocal...

"Personne ne semble avoir songer au fait que si l'existence est absurde, y réussir brillamment n'a pas plus de valeur que d'y échouer.C'est seulement plus confortable. Et encore je crois que la lucidité rend le succès amer alors que la médiocrité espère toujours quelques chose"   

je lisais avant hier le livre du Dalai lama ce saint homme qui expliquait l'étymologie du mot bonheur qui semble t-il (Je vous passe mon latin passablement médiocre) provient du mot chance. Ce qui tendrait à dire que notre culture occidental on est heureux parce que le bonheur nous tombe sur la gueule sans faire exprès et pas parce qu'on le veut. La démarche volontaire n'était elle donc pas possible ??? Comment faire pour être heureux aujourd'hui  ? Faire comme l'ascète, faire comme diogène vivre dans son tonneau, dire comme Zorba je n'espère rien , je n'attend rien, je suis heureux, ou se précipiter à l'assaut des cimes, conquérir des terres inconnues et arracher des victoires sur le fil du rasoir...

Je suppose que la vérité comme souvent est un peu au milieu . Mais "la voie du milieu" est bien difficile, mal balisée, rempli d'embuches de toute sorte et de faux semblants...Et Mappy ne sert pas à grand chose sur ce type de chemin.

Personnellement je vais tenter de réfléchir là dessus et si jamais je trouve une recette je ne manquerais pas de la communiquer on sait jamais si ça intéresse quelqu'un ...   

Posté par ikenor à 22:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Propos sur le bonheur

    Si tu veux lire la réponse que je fais sur ton article, va vite sur mon blog... je te propose ma version des choses sur le bonheur, même si je ne trouve pas la recette miracle... bise

    Posté par carole, mercredi 24 février 2010 à 08:55 | | Répondre
Nouveau commentaire